Exella - photogravureQuestions fréquemment posées sur la gravure chimiqueCarte du site
Exella - photogravure, photogravure chimique, gravure chimique, lunetterie, mécanique, instruments musicaux, modélisme, fuel cells
Questions fréquemment posées au sujet de la photogravureInformations photogravuredatasheets
La photogravure chimique ou la photoincision Qu'est-ce que la "photogravure chimique"?
Pièces pour les lunettes en métal La photogravure chimique est un système moderne pour graver et couper précisément des plaques métalliques, même très fines, qui remplace avantageusement les opérations traditionnelles de découpage. Le projet de la pièce demandée est élaboré sur l'ordinateur et ainsi photographié / impressionné sur la plaque de métal. Un processus raffiné de bains d'acide "mange" les contours, en coupant et gravant la plaque, même sur plusieurs niveaux.
Les applications de la photogravure Quel type de pièces peut-on faire?
Bijouterie photogravure
Pièces pour les lunettes en métal et ornements pour les lunettes en plastique, parties de mécanique de précision et électronique, parties pour fuel cells, des séries spéciales d'objets précieux, des composants pour stylos et montres, détails de modélisme ferroviaire ou automobiles, objets d'art moderne, accessoires vestimentaires, bijouterie, étiquettes métalliques, etc…
Engraving finishingQuel type de finissage peut-on obtenir pour les pièces photograveés?

Les pièces sont normalement livrées en plaques avec une surface lisse et un aspect poli et deux petites points d'attache très facile à enlever. Les alliages de cuivre (laiton, bronze et maillechort) peuvent être facilement braisés à l'étang ou soudés à l'argent, polis avec des roues abrasives spéciales ou avec des systèmes de blutage ou de vibrations.
Les matériaux EXELLA ne contiennent pas de plomb ou de cadmium et sont adaptés pour les traitements galvaniques les plus utilisés (à cuivre, nickel, argent, rhodium etc). Le cuivre béryllium se prête aux traitements thermiques de solubilisation et de vieillissement afin d'obtenir des caractéristiques surprenantes d'élasticité et de dureté (même plus de 400 Vickers).
Il y a également disponibles des aciers inoxydables avec le surfacé déjà miroir (BA).
Materials for photo-etching En quel matériel peut-on commander les pièces?
Détails de modélisme ferroviaire gravure chimique
Laitons, bronze et bronzes spéciales, maillechort, cuivre béryllium, aluminium, aciers inoxydables, etc. Les plaques peuvent avoir des formats à partir le 100 x 300 mm jusqu'à 400 x 1000 mm, avec des épaisseurs de 0,03 à 1,20 mm.
Files for photoetching artwork De quoi a-t-on besoin pour réaliser les pièces?
Un modèle ou un simple dessin sur papier ou bien dans les formats graphiques suivants: dwg, dxf (Autocad ou d'autres software qui utilisent ces formats), 3dm (Rhinoceros), stl, igs, cdr (CorelDraw), ai (Illustrator), pdf, fh11, tiff, bmp, eps et autres. Même une seule photographie est suffisante si elle est accompagnée par les dimensions les plus importantes. Des informations techniques sont disponibles dans la section datasheets.
Molds costs Les moules coûtent-ils cher?
Pièces électriques réalisées en photogravure
Le procès de la photogravure chimique n'exige pas des moules. Les plaques sont impressionnées avant la gravure en utilisant un procédé à définition élevé (xmos).
Au début de la production de chaque article, et seulement pour la première fois, on doit payer la préparation pour le projet numérique (digital artwork processing) des quelques dizaines d'euro, selon la complexité du modèle.
quantité minime pour commandes photogravure Quelle est la quantité minime qu'on peut commander?
Vous pouvez commander même 10 petits plaques (ou toutes les pièces que celles-ci peuvent contenir), les prix ne dépendent pas de la quantité. Les produits sont envoyés par courrier exprès.
Page photogravure - gravure chimique
Métaux pour la photogravure chimique
Informations sur les dessins pour la gravure chimique
Exella gravure et découpe chimique
Contactez Exella Europe